Tuer n’est pas jouer

The living daylights – 1987

Au cours d’un exercice d’entraînement, James Bond et d’autres agents de la section double 0 doivent tenter de pénétrer les installations radars de la base militaire du rocher de Gibraltar. Bond ne tarde pas à s’apercevoir que quelqu’un ne joue pas le jeu. L’agent 004 vient de tomber du haut d’une falaise et sa corde d’escalade a de toute évidence été sectionné. 007 prend en chasse le meurtrier qui s’enfuit à bord d’un 4×4.

Quelques jours plus tard, à Bratislava, en Tchécoslovaquie, 007 et l’agent Saunders organisent le passage à l’Ouest du général soviétique Georgi Koskov. Il doit s’enfuir au cours d’un concert de musique classique alors qu’une violoncelliste, Kara Milovy, le vise avec un sniper…

  • James Bond
    Kara Milovy
    Georgi Koskov
    Brad Whitaker
    M
    Général Pushkin
    Kamran Shah
    Necros
    Saunders
    Miss Moneypenny
    Felix Leiter
    Général Gogol
    Rubavitch
    Colonel Feyador
    Rosika Miklos
    Linda
    Major Boothroyd « Q »
    Ministre de la Défense
    004
    002
    Ava
    Liz
    Achmed
    Timothy Dalton
    Maryam d’Abo
    Jeroen Krabbe
    Joe Don Baker
    Robert Brown
    John Rhys-Davies
    Art Malik
    Andreas Wisniewski
    Thomas Wheatley
    Caroline Bliss
    John Terry
    Walter Gotell
    Virginia Hey
    Juhn Bowe
    Julie T. Wallace
    Kell Tyler
    Desmond Llewelyn
    Geoffrey Keen
    Frederick Warder
    Glyn Baker
    Dulice Liecier
    Catherine Rabett
    Atik Mohamed

  • Origine
    Tournage
    Durée
    Procédé
    Format
    Son
    Production
    Scénario
    Réalisateur
    Directeur photo
    Directeur artistique
    Décorateur
    Cascades
    Effets spéciaux
    Générique
    Montage
    Musique
    Chanson du générique
    Costumière
    Casting
    Grande-Bretagne
    1987
    126 mn
    Technicolor
    2:35 Panavision
    Stéréo Dolby
    Eon / Danjaq Production
    Michael G. Wilson, Richard Maibaum, d’après la nouvelle de Ian Fleming
    John Glen
    Alec Mills
    Terry Ackland-Snow
    Peter Lamont
    Paul Weston, Rémy Julienne
    Chris Corbould
    Maurice Binder
    John Grover
    John Barry
    A-Ha
    Emma Porteous
    Debbie McWilliams

  • Production

    Le vingt-cinquième anniversaire de 007 coïncide avec l’arrivée du quatrième James Bond, Timothy Dalton.

    Reconnu comme l’acteur dont la formation académique est la plus complète parmi tous ceux qui ont incarné 007, Timothy Dalton nous dévoile la face la plus sombre de l’agent secret, abandonnant la dimension humoristique introduite par Roger Moore.

    Le film est accueilli à bras ouverts par la critique, qui apprécie aussi le scénario, plus réaliste et plus crédible que les précédents.

    Une page est tournée, mais les scènes d’actions sont toujours aussi époustouflantes.

  • Recette Mondiale
    191 200 000 $

    Entrées USA
    14 100 000 Spectateurs

    Entrées France
    2 423 306 Spectateurs

  • UK 29/06/1987
    Suède 10/07/1987
    USA 31/07/1987
    Allemagne 13/08/1987
    Danemark 14/08/1987
    France 16/09/1987
    Japon 09/10/1987

  • UK
    The Living Daylights
    Suède
    Iskallt uppdrag
    USA
    The Living Daylights
    Allemagne
    Der Hauch des Todes
    Danemark
    Spioner Dør ved Daggry
    France
    Tuer n’est pas jouer
    Japon
    Death Has The Scent Of Roses

tld1

Réalisé par John Glen (1987), avec Timothy Dalton, Maryam d’Abo et Jeroen Krabbé

Cliquez sur la bannière pour voir la bande annonce.

Les Affiches



Laisser un commentaire


Laisser un commentaire