Secret Servant – 2006

feat-mpd

Secret Servant est le second roman de la « trilogie » The Moneypenny Diaries écrite par Samantha Weinberg (sous le pseudonyme de Kate Westbrook). Il fut publié pour la première fois au Royaume-Uni le 2 novembre 2006 mais n’a jamais été traduit en français.

Synopsis

Sous l’emprise d’une histoire d’amour incertaine et hantée par la disparation de son père, la dernière chose dont Jane Moneypenny a besoin est d’une crise à son travail. Mais le Secret Intelligence Service est dans le chaos. Kim Philby des Cinq de Cambridge s’est enfui en URSS, le cerveau de James Bond a été un lavé par le KGB, et pour couronner le tout : une taupe semble avoir infiltré le SIS.

Moneypenny se retrouve bientôt impliquée, seule, sur une mission dangereuse dans la capitale de l’Union soviétique : Moscou…

Wednesday, 30th October 1963

 M called me into his office this morning, to ask whether I had heard from Eleanor Philby. When I assured him that he would know the instant I had, he asked me to convene a meeting to discuss the Philby situation. So it was that this afternoon I found myself sitting at his table, alongside Bill, Dingle [CME], and Bookie [CS].
 ‘This can’t go on any longer. Every day that he’s there, he’s giving away more secrets,’ M said, banging his fist on the table. ‘We can’t afford to let it happen. Agent rings are being compromised all over Europe and the Middle East’.
 ‘Sir, with respect’, Bookie began, ‘the damage has already been done. He hasn’t been into the Office for twelve years. We’ve kept an eye on him since then. He was given nothing of importance in Beirut, isn’t that correct, CME ?’
 Dingle inclined his head, gracefully. ‘Under your instructions, sir, I used Philby mainly for analysis – for which he had considerable flair. He knew none of our agents over there, even though, I must confess, I never believed in his perfidy’.
 ‘Don’t beat yourself up about it. It’s not a matter of placing blame’, M said. ‘He’s a damned clever man – perhaps the most successful Russian spy of all time. As we’re beginning to appreciate, hundreds of people died as a result of his actions – people who trusted us and risked their lives to help us’.
 ‘We’re offering him immunity ?’
 ‘It’s that damned rock and hard place. We need him back and it’ll humiliate the Russians if he comes. What will his life be like here anyway ? It won’t all be Oxford marmalade and cricket scores. He’ll be reviled by everyone he counted as a friend. It’ll be living punishment. It looks as if he’s worked that out for himself. The bait’s been dangling for long enough and he’s shown no sign of grabbing it. Miss Moneypenny, do you think Mrs Philby will be able to persuade him ?’
 ‘I fear not, sir’, I replied. ‘By all accounts they have a happy marriage, but he’s already demonstrated where his loyalties lie. He abandoned his wife and children to go to Moscow. She’s beginning to doubt that he ever loved her. My guess is that she will do anything now just to hang on to him. I don’t think the power lies with her.’
 ‘Doesn’t sound like it. Thank you, Miss Moneypenny. So we have to come up with an alternative plan. Mr Philby will be coming home. Chief of Staff ?’
 ‘Sir. I’ve discussed this at length with CS. As we see it, there are two options. The first is to persuade him to come home of his own accord ; the second, to enforce the persuasion, so to speak. Let’s take the latter first. Kidnap is never an easy operation, especially from Redland. In this case, it will be triply difficult. We must assume that the Philbys are under constant guard. They will have minders outside their apartment, and whenever they leave they will be under surveillance. The KGB will have taken every precaution to prevent a kidnap attempt. That’s not to say it’s impossible. In anticipation of this eventuality, I have consulted both our station in Moscow and Special Forces. Through the good work of CS’s men out there, we’ve managed to locate the Philbys’ apartment. It’s on an upper floor of a large block in a residential suburb of the city, some fifteen minutes out of the centre, near the Sokol metro station. On the advice of the commanding officer of the Special Air Services, I contacted our Cousins [the CIA] to ask if one of their birds [spy planes] could be targeted on this very address. They agreed and we are now waiting for detailed pictures and blueprints of the building. When we have them, we’ll be able to start drawing up plans for an operation to extract Mr Philby.

Samantha Weinberg
Secret Servant

Résumé

Ce nouvel épisode des Moneypenny Diaries commence avec une introduction de Kate Westbrook. Celle-ci raconte qu’elle a été congédiée de son travail pour avoir essayé de publier les journaux de sa tante, ce qui est une violation de la Loi sur les secrets officiels. Secret Servant traitent des journaux de l’année 1963 et des quatre premiers mois de 1964. On commencent là où le premier roman s’est arrêté : la mort présumée de James Bond après qu’il ait tué Blofeld au Japon, la découverte de plusieurs traîtres au sein du MI6 : Guy Burgess, Kim Philby…, et l’hospitalisation de Richard Hamilton. Dans le présent, six ans se sont écoulés entre les deux livres.

L’histoire suit deux fils principaux : celui de Moneypenny essayant de découvrir le sort de son père, et une enquête en cours pour découvrir une taupe au MI6. À la suite d’un lavage de cerveau par les Soviétiques, 007 tente d’assassiner M. La tentative échoue, et il est envoyé vers Francisco Scaramanga, une mission potentiellement mortelle. Richard Hamilton est quant à lui tué par Boris. Kim Philby, un espion à la solde du KGB infiltré au sein du MI6, est parti s’installer en URSS, mais il semble qu’il y ait toujours une fuite. M demande à Jane Moneypenny de se lier d’amitié avec la femme de Philby, Eleanor, pour la réconforter et l’empêcher d’aller rejoindre son mari en Union soviétique ; elle échoue. Par conséquent, le MI6 imagine plusieurs solutions pour ramener Kim Philby en Angleterre, comme la possibilité de le kidnapper ou de lui offrir l’asile.

Finalement Moneypenny se rend quelques semaines en URSS sur les ordres de M pour tenter de convaincre Eleanor Philby de sortir du pays. En fin de compte, son mari semble aussi vouloir quitter l’URSS. Cependant, il s’agit d’un piège du Colonel Boris qui a pour but de « kidnapper » Moneypenny. Il s’avère que Boris a subi une série d’échecs ces dernières années et que son propre camp semble vouloir se débarrasser de lui ; il espère que Moneypenny puisse l’aider à obtenir l’asile en Grande-Bretagne. À cette fin, Boris lui montre la tombe de son père (celui de Jane).

Bill Tanner apparaît, et délivre Moneypenny des mains Boris avant de le capturer. De retour en Grande-Bretagne, Boris essaie toujours d’obtenir l’asile en prétendant connaître le nom d’une taupe au MI6. Cependant, il est échangé aux Soviétiques contre le retour d’un espion britannique, Greville Wynne. Néanmoins, avant de partir, Boris livre la vérité à Moneypenny sur son père. Il s’avère que ce dernier a été emprisonné à Colditz pendant la Guerre et qu’il s’y est évadé. Durant sa fuite il est tombé sur des troupes de l’armée rouge qui l’on prit pour un espion allemand avant de l’envoyer au siège du SMERSH à Moscou. Hugh Moneypenny est de nouveau parvenu à s’évader, et a trouvé refuge chez une famille de paysan près de la frontière finlandaise. Il y est décédé le 16 août 1945 à la suite d’une pneumonie attrapée à Colditz.
Moneypenny est heureuse d’apprendre que son père est mort en homme libre. Le MI6 apprend également que James Bond aurait un fils avec Kissy Suzuki, mais cela ne lui est pas révélé.

Le livre se termine par quelques questions. Kate Westbrook essaye maintenant d’utiliser les journaux de sa tante afin de découvrir qui était la taupe, car elle est convaincue que sa tante était peut-être la seule personne à le savoir. Il y a aussi une éventuelle histoire d’amour qui se construit entre Moneypenny et Bill Tanner…

Personnages principaux

  • Jane Moneypenny
  • Kate Westbrook : nièce de Moneypenny
  • James Bond
  • M
  • Bill Tanner.
  • Kim Philby
  • Eleanor Philby
  • Colonel Boris
  • Mary Goodnight
  • Richard Hamilton

Anecdotes

Pour écrire le livre, Samantha Weinberg a rencontré des ex-agents des services secrets et s’est même rendu à Moscou pour rencontrer la veuve de Kim Philby (Rufina). Elle a également parlé avec Oleg Gordievsky (chef de l’antenne du KGB à Londres qui fit défection pour le Royaume-Uni en juillet 1985).

L’auteur : Samantha Weinberg

Kate+Westbrook+aka

Roman écrit sous le pseudonyme de Kate Westbrook.


Pays principaux : Angleterre (Londres), Russie


Articles sur le sujet

/

Guide des éditions françaises

Non traduit

Éditions étrangères notables

Couverture prototype

latest

Couverture non utilisée pour l’édition paperback.



Laisser un commentaire


Laisser un commentaire