Opération SilverFin – 2005

castle_KW800

SilverFin est un roman écrit par Charlie Higson qui fut publié au Royaume-Uni le 3 mars 2005. Il s’agit du tout premier roman de la série La Jeunesse de James Bond (Young Bond, à ne pas confondre avec James Bond Junior) qui raconte les aventures du jeune James, encore adolescent, dans les années ’30. Le roman est sorti en français aux éditions Gallimard (2006), sous le titre Opération SilverFin, avec une traduction signée Julien Ramel.

Synopsis

1933, avant de devenir l’espion mondialement connu, James Bond fut un garçon de treize ans comme les autres. Après la mort de ses parents dans un accident de montagne, il intègre le prestigieux collège d’Eton où il devient l’ennemi juré de George Hellebore, un jeune Américain arrogant dont le père, richissime marchand d’armes, est fasciné par la science. De retour en Écosse, chez sa tante et son oncle, pour les vacances, James fait la connaissance de Kelly, un gamin débrouillard à la recherche de son cousin qui a mystérieusement disparu près du sinistre château de lord Hellebore, le père de George…

 – Prêt à en prendre pour votre grade, Bond ?
 – Prêt, m’sieur !
 – Bien. Tant mieux parce que je vais vous en faire baver aujourd’hui.
 – Rien de nouveau là-dedans, m’sieur. Vous nous en faites baver à chaque fois.
 – Vous savez, Bond, vous ne devriez pas répondre à vos professeurs. Si j’étais un maître plus sévère, je vous ferais courir dix tours pour vous apprendre à être insolent.
 – Désolé, m’sieur.
 – D’ailleurs, je crois que je vais vous faire courir. Allez, quatre fois le tour du Hollandais. C’est parti.
 James soupira puis démarra. Non que l’exercice lui pesait – il n’était jamais aussi content que lorsqu’il courrait, qu’il sentait ses muscles travailler et ses poumons se décrasser – mais parce qu’il lui semblait que c’était là une réaction attendue par son professeur. Il avait l’impression que la course à pied lui lavait le cerveau et aussi qu’elle l’aidait à éliminer l’immonde pitance, atrocement bourrative, dont Codrose gratifiait jour après jour ses pensionnaires.
 Quand il courrait, il se sentait vraiment vivant.
 Il avait toujours préféré courir pour aller d’un point à un autre plutôt que marcher, mais c’était seulement en arrivant à Eton qu’il avait réalisé à quel point il était rapide. Et M. Merriot avait immédiatement repéré son potentiel.

Charlie Higson
Opération SilverFin

Personnages principaux

  • James Bond
  • Kelly « le rouge »
  • George Hellebore
  • Lord Randolph Hellebore
  • Wilder Lawless
  • Tante Charmian Bond
  • Oncle Max Bond
  • L’équarisseur (Mike Moran)
  • Cleek MacSawney
  • Dr. Perseus Friend
  • Pritpal Nandra
  • Tommy Chong

Anecdotes

L’intro de Bond à Eton est similaire à celle du roman Casino Royale.

La tante de Bond, Charmian, conduit la même Bentley que 007 dans Casino Royale.

Durant la scène du cirque il est annoncé un numéro du « The Mighty Donovan », une référence au père de Red Grant de Bons baisers de Russie.

L’édition américaine a été éditée pour supprimer les descriptions qui ont été considérées comme trop osées, violentes, ou gores pour les jeunes lecteurs. Un exemple comprend une description des jambes de Wilder Lawless.

Ian Fleming, durant sa scolarité à Eton, était une extraordinaire athlète. Il a remporté le Victor Ludorum (vainqueur des jeux) d’Eton par deux fois (en 1925 et 1926) : performance qui n’a été égalé que par un seul autre élève.

Le frère de Charlie Higson avait un ami à l’école du nom de Priptal Nandra. Charlie Higson, lorsqu’il avait 11 ans, avait un ami roux nommé Kelly à l’école. Higson avait un oncle nommée Max qui est mort d’un cancer juste avant qu’il ne commence l’écriture de SilverFin.

Le roman fut adapté en bande dessinée (SilverFin: The Graphic Novel ou James Bond, les origines de SilverFin) illustrée par Kev Walker et en jeu pour téléphone mobile.

Higson fut originalement chargé d’écrire un seul livre de La Jeunesse de James Bond avec l’idée que chacun des cinq romans de la série soit écrit par des auteurs différents. Mais l’un des autres écrivains s’est « envolé » et Higson fut alors chargé d’écrire les cinq.

Higson avait pensé donner un chien à Bond : « Chaque garçon dans une histoire d’aventure a besoin d’un chien. Mais il m’est revenu du Fleming que Ian détestait les chiens. Alors j’ai enlevé le chien. Ce qui était un soulagement parce que je n’aurais jamais plus réellement imaginer quelque chose à faire pour le chien dans les livres ».

L’auteur : Charlie Higson

author_charlie_higson_5196674


Titres envisagés : Out of Breath ; SilverBack ; SilverSkin ; SilverHead ; SilverFist ; SilverEye ; Dare or Die ; Stargazer ; Black Water

Véhicule : Bamford and Martin 1.5 litre

Pays principaux : Angleterre, Écosse

Site officiel : www.youngbond.com


Articles sur le sujet

/

Guide des éditions françaises

 
Plus d’infos sur les éditions FR

Éditions étrangères notables

Voir toutes les éditions étrangères et couvertures prototypes


Laisser un commentaire


Laisser un commentaire