On ne vit que deux fois

You only live twice – 1967

En orbite autour de la Terre, un vaisseau spatial américain et son équipage sont engloutis par un mystérieux engin qui se pose peu après au Japon. Les Américains accusent les Russes de cet acte de piraterie. Seuls les Britanniques suspectent une autre puissance, occulte celle-là, le SPECTRE.

Ils dépêchent James Bond à Tokyo, dont les journaux ont annoncé la mort à grand fracas. Voila qui devrait permettre à 007 de mener tranquillement son enquête et prendre contact avec Henderson, l’homme du MI6 à Tokyo. Mais celui-ci est assassiné avant d’avoir pu donner la moindre piste.

Une course contre la montre se met en place avant que les Russes n’envoient à leur tour une fusée dans l’espace. Aidé de Tanaka, le chef des services secrets japonais, Aki et Kissy, deux ravissantes japonaises, Q et la non moins ravissante petite Nelly, Bond va devoir trouver au plus vite qui et quoi est responsable de ce détournement !

  • James Bond
    Aki
    Ernst Stavro Blofeld
    Kissy Susuki
    M
    Tigre Tanaka
    Osato
    Helga Brandt
    Midnight
    Miss Moneypenny
    Henderson
    Président des Etats-Unis
    Spectre 3
    Spectre 4
    Masseuse
    Major Boothroyd « Q »
    Ling
    Hans
    Assassin Aki
    Sean Connery
    Akiko Wakabayashi
    Donald Pleasence
    Mie Hama
    Bernard Lee
    Tetsuro Tamba
    Teru Shimada
    Karin Dor
    Bill Nagy
    Lois Maxwell
    Charles Gray
    Alexander Knox
    Burt Kwouk
    Michael Show
    Jeanne Roland
    Desmond Llewelyn
    Tsai Chin
    Ronald Rich
    David Toguri

  • Origine
    Tournage
    Durée
    Procédé
    Format
    Son
    Production
    Scénario
    Réalisateur
    Directeur photo
    Décorateur
    Effets spéciaux
    Cascades
    Montage
    Musique
    Chanson du générique
    Costumière
    Générique
    Grande-Bretagne
    1966
    116 mn
    Technicolor
    2:35 Panavision
    Mono
    Eon / Danjaq Production
    Roald Dahl, Harold Jack Bloom
    Lewis Gilbert
    Freddie Young
    Ken Adam
    John Stears
    Bob Simmons
    Peter Hunt
    John Barry
    Nancy Sinatra
    Eileen Sullivan
    Maurice Binder

  • Production

    Pour la première fois, Sean Connery annonce très officiellement son retrait de la série des Bond. Le personnage l’ennuie, les délais de tournage sont de plus en plus longs et c’est tout juste si on lui demande de jouer la comédie. Malheureusement, il a signé un contrat et il doit l’honorer. Il obtient certes une augmentation à la fois de son cachet et de son pourcentage, mais c’est un homme blasé et las qui se présente sur les plateaux des studios Pinewood le 4 juillet 1966. Ironiquement, ce jour-là, on y filme sa « mort » sous les balles de Chinois peu amènes.

    Pour le cinquième film de la série, Broccoli et Saltzman ont décidé de changer les cadres et de faire appel au réalisateur Lewis Gilbert. Ils ne lésinent pas sur les moyens. L’argent n’est plus un problème. A lui seul, le décorateur Ken Adam va dépenser quatre cent mille livres pour construire, aux studios Pinewood, plateau D, le volcan creux qui sert de base au SPECTRE. Pour y parvenir son équipe va utiliser deux cent mille tubes d’acier, plus de sept cent tonnes de structures métalliques, deux cent tonnes de plâtre, huit mille traverses de chemin de fer et plus de deux cent cinquante mille mètres carrés de toile de tente de protection.

    L’équipe débarque au Japon le 27 juillet. Sur place, les acteurs japonais sélectionnés par la production doivent apprendre l’anglais.
    Les semaines passent, émaillées d’incidents de tournage et d’accidents, le cameraman Johnny Jordan devant même être amputé le 22 septembre. Le 11 novembre, l’acteur tchèque Jan Werich, qui devait jouer le rôle de Blofeld, tombe malade. Il est aussitôt remplacé par Donald Pleasence.

    Le tournage achevé, les difficultés ne cessent pas pour autant, Thelma Connell n’arrivant pas à réduire le film à moins de deux heures. Son montage faisant cent trente-trois minutes. Hunt, pourtant promu réalisateur de la deuxième équipe, se fait tirer l’oreille mais accepte de refaire le montage final. Toutes ces péripéties n’empêchent pas le film de sortir et d’être un nouveau succès.

    Cependant Broccoli et Saltzman sont inquiets parce que Sean Connery n’a pas l’air de revenir sur sa décision : il abandonne James Bond.

  • Recette Mondiale
    111 600 000 $

    Entrées USA
    36 200 000 Spectateurs

    Entrées France
    4 489 249 Spectateurs

    • UK : 12/06/1967
    • USA : 13/06/1967
    • Danemark : 11/09/1967
    • Allemagne : 14/09/1967
    • Finlande : 15/09/1967
    • Suède : 15/09/1967
    • France : 20/09/1967

  • UK
    You Only Live Twice
    USA
    You Only Live Twice
    Danemark
    Du lever kun to gange
    Allemagne
    Man Lebt Nur Zweimal
    Finlande
    Elät vain kahdesti
    Suède
    Man lever bara två gånger
    France
    On ne vit que deux fois

ONVADF1

Réalisé par Lewis Gilbert (1967), avec Sean Connery, Mie Ama et Donald Pleasance

Pour voir la bande annonce, cliquez sur la bannière

Les Affiches



Laisser un commentaire


Laisser un commentaire