Meurs un autre jour – 2002

die-another-day

Le film Meurs un autre jour a fait l’objet d’une novélisation par Raymond Benson, dont l’histoire reprend le scénario du film écrit par Neal Purvis et Robert Wade. Elle a été publiée au Royaume-Uni en novembre 2002 sous le titre de Die Another Day et en France aux éditions de la Sentinelle (2002), sous le titre de Meurs un autre jour, avec une traduction signée Pascal Loubet. Il s’agit de la douzième et toute dernière aventure de 007 écrite par Benson ; ainsi que de la toute dernière novélisation d’une film de James Bond.

Synopsis

James Bond est envoyé en mission hautement périlleuse en Corée du Nord pour éliminer le colonel Tan-Gun Moon. Mais sa mission est compromise lorsqu’un traître révèle sa fausse identité ; emprisonné et torturé, 007 ne doit sa libération que quelques mois plus tard à un échange contre le terroriste Zao.

Désavoué par le MI6, Bond devra partir en solo sur les pistes du traitre, et se trouver de nouveaux alliés de Hong Kong à Cuba, de Londres à l’Islande. Un chemin dangereux qui va le mener sur la piste de l’élégant diamantaire Gustav Graves, et le faire croiser la torride Jinx ainsi que la glaciale Miranda Frost…

Devant, le colonel Moon qui avait vu toute la scène, fut intrigué et fasciné par le courage de Bond. Enfin un homme digne de lui ! Manifestement pas comme les autres Occidentaux. Ce serait un plaisir de le battre.

Moon s’empara de l’antichar et tira derrière lui, faisant exploser des mines devant l’aéroglisseur de Bond. Celui-ci rattrapait les deux escorteurs quand les explosions secouèrent son véhicule sous une pluie de terre et de pierres. Bond parvint à éviter les chocs en zig-ziguant. Les commandes étaient très faciles à utiliser. L’appareil se manouevrait à l’aide d’une barre qui contrôlait les gouvernails derrière les ventilateurs. Dans ce type d’engin il fallait également faire passer le poids de son corps d’un côté à l’autre. Bond savait que les bons pilotes se servaient également de leurs pieds, mais il n’était pas familier avec ces mouvements. Le plus difficile était de rester en équilibre. Les virages rapides étaient presque impossibles : l’appareil s’inclinait beaucoup trop et aurait percuté le sol. Mais à bien des égards, il se conduisait pratiquement comme un hélicoptère.

Bond prit le risque d’accélérer. Les deux escorteurs se placèrent entre lui et le vaisseau amiral et lui décochèrent plusieurs rafales. Les balles criblèrent l’avant du véhicule et fracassèrent le pare-brise. Il se baissa sous le tableau de bord, heurtant accidentellement la barre. Son véhicule percuta l’arrière du premier escorteur, déséquilibrant le tireur. Bond se redressa, se rendit compte de ce qu’il venait de faire et lui porta un autre coup.

Brusquement, une énorme pyramide de béton se dressa devant lui. Bond l’évita juste à temps, la frôlant de peu. Il constata qu’ils étaient entrés dans le champ de mines, une portion de la Zone Démilitarisée qui était un autre monde, irréel et effrayant. Tout autour des structures pyramidales qui étaient connues comme des ‘dents de dragon’ destinées à entraver la progression de chars, le sol était jonché d’épaves de tanks et de véhicules divers. On aurait dit un paysage d’apocalypse.

Meurs un autre jour
Raymond Benson

Différences avec le film

La novélisation reprend fidèlement le scénario du film, tout en incluant la plupart des scènes coupées, de petites différences et ajouts. Les enjeux du pré-générique sont expliqués : deux agents sud-coréens ont découvert des informations sur un certain colonel nord-coréen Tan-Gun Moon (et non Tan-Sun comme dans le film) qui possède une armée privée. Radical hostile envers l’occident et ses voisins du sud, il financerait ses opérations avec des diamants de conflits. Jugé comme dangereux et capable de lancer une guerre, la Corée du Sud et le MI6 ont décidé de lancer une opération pour l’éliminer ; une tâche délicate vu que son père est du genre « modéré ».

On constatera que la scène du pré-générique a quelque peu changé au point de vue du déroulement de la poursuite en aéroglisseurs ; notamment la fin de celle-ci où Bond et Moon se battent sur le plus gros qui se trouve alors coincé, immobilisé sur le bord d’une falaise et prêt à tomber (alors que dans le film l’engin fonce à pleine vitesse).

Lorsque 007 est échangé, il se retrouve dans une base militaire britannique située aux abords de Séoul et non sur un bateau navigant près de Hong Kong. Ce changement a une grosse incidence pour la suite car tout un chapitre a été ajouté où Bond se trouve dans les rues de Séoul après s’être évadé :
Connaissant un peu la ville, il rejoint un bar où il vole de l’argent dans la poche d’un proxénète et, alors que M se permet un sourire lorsqu’on lui annonce l’évasion de son agent, Bond se paye un bon repas et de bons vêtements.
Dans un autre bar de la ville, 007 surprend une conversation d’un marin militaire qui dit se rendre à Hong Kong. Un type armé, à qui le marin doit de l’argent, débarque dans le bar et menace ce dernier. James Bond intervient et maîtrise l’homme avant de demander au marin de l’aide pour monter en douce sur le navire qui se rend à Hong Kong. Après deux jours sur le bateau, Bond saute à l’eau et rejoint alors le rivage de la ville chinoise.

La novélisation ajoute également une scène à l’hôtel hongkongais dans laquelle Mr Chang donne un dossier sur Zao à Bond :
Tang Lin Zao est le fils d’une mère chinoise et d’un père nord-coréen qui ont eu six enfants. Il s’est distingué durant son service militaire et a excellé en tant que membre des forces spéciales. À 21 ans, il est devenu espion à la solde de la Corée du Nord et au moins 14 incidents « terroristes » en Corée du Sud lui ont été imputés durant cette période. Zao est ensuite devenu un mercenaire à 28 ans, bien que les Chinois soupçonnent qu’il soit toujours un espion.
Mr Chang lui fait aussi parvenir un P99 et autre dossier sur Tan-Gun Moon dans lequel l’on apprend qu’il a été renvoyé d’Oxford (car considéré comme un agitateur) avant de rejoindre Harvard. Après ses études, Moon est revenu en Corée du Nord où il a vite monté les échelons militaires grâce à son père. Les services de renseignements chinois craignaient qu’il ne développe une arme nucléaire ou biologique.

La partie cubaine de la novélisation est plutôt avare en informations, on y apprendra seulement que l’homme que 007 met dans un fauteuil roulant se nomme Mr Krug et que l’incendie de la clinique a fait plusieurs victimes civiles.

Avant que Bond ne rejoigne Verity (qui est brune), il est précisé que 007 était un ancien membre du club d’escrime. Lorsque Jinx tombe sur Zao en Islande (il se trouve dans la machine à rêves), elle lui tire dessus en pensant que c’est Graves mais ses balles sont arrêtées par une vitre blindée. Tout comme le film, la novélisation ajoute des références aux anciens films de James Bond (un journal nommé Demain, le perroquet de Rien que pour vos yeux, etc…).

Comme pour la scène des aéroglisseurs, la poursuite entre l’Aston Martin de Bond et la Jaguar de Moon (conduite par Zao) a bien changé. Les deux hommes utilisent moins de gadgets que dans le film (l’Aston de Bond est cependant munie de mitrailleuses arrière et d’une plaque blindée similaire à celle de la DB5). À un moment de la poursuite, Bond a notamment la possibilité de tuer Zao, mais il préfère le laisser tranquille (alors qu’il avait juste à appuyer sur un bouton pour en finir avec lui) et foncer vers le palais de glace.

Tout un chapitre a été ajouté où Graves, dans l’onirotron (la machine à rêves), se remémore sa transformation du colonel Moon en Gustav Graves :
Moon a eu la présence d’esprit de se saisir d’un gilet de sauvetage et d’un gilet par balle (pour protéger sa tête) lorsque l’aéroglisseur a commencé à chuter dans le vide. Il s’est retrouvé dans l’eau, mais sous l’engin, et a utilisé un mortier pour faire un trou dans l’aéroglisseur et regagner la surface avant de se noyer. Il a ensuite rejoint l’une de ses nombreuses planques où il a conçu un plan avec Zao avant de reprendre contact avec Miranda Frost.
Moon et Miranda s’étaient connus dans l’équipe d’escrime d’Harvard. Ils s’attiraient l’un l’autre (mais pas sexuellement) et un jour elle lui a raconté qu’elle était fille unique et que sa mère était morte lors de son accouchement. Miranda n’aimait pas son père qui la forçait à jouer à la fois le rôle de fille et d’épouse, alors à 14 ans, elle a capturé des abeilles qu’elle a placée dans la voiture de son père. Celui-ci, étant allergique aux abeilles, a fait un « accident » de voiture où il a trouvé la mort.
Quelques années plus tard, les deux compères s’étaient retrouvés aux Jeux olympiques de Sydney où Moon avait empoisonné l’adversaire de Miranda en échange de son éternelle loyauté. Ils sont rentrés chacun dans leur pays et ont gardé contact, Moon la payait pour avoir des informations du MI6 et elle organisait elle-même le trafic de diamants.
Lorsque Moon a décidé de changer d’identité après sa rencontre avec Bond, Miranda lui a conseillé la clinique du docteur Alvarez et, grâce à sa fortune, Moon a quitté la Corée du Nord pour se rendre à Cuba. Il est resté un mois à la clinique, soumis aux souffrances de sa transformation, avant de se rendre en Afrique où il a étudié l’extraction des diamants et soudoyé les autorités pour obtenir de faux papiers.
Il y rencontra un certain Jan Ericsson, un homme qui extrayait des diamants illégaux en Afrique et qui les écoulait grâce à une fausse mine en Islande. Graves signa un partenariat avec lui, le tua froidement avant de cacher son corps, et fit sa première apparition publique en annonçant qu’il avait découvert un gros filon de diamants dans la mine islandaise dont il était désormais le propriétaire.
Il ne lui fallut ensuite que quelques mois pour amasser une fortune et devenir célèbre en suivant la combine d’Ericsson.

Le final comporte aussi quelques petits changements : Graves ne finit pas dans l’un des réacteurs de l’Antonov mais dans le rayon d’Icare. Miranda se révèle ne pas être morte après le combat avec Jinx, elle est encore vivante lorsque Bond et Jinx se préparent à quitter l’avion. Elle supplie Bond pour venir avec eux (espérant gagner du temps pour que personne n’en réchappe) et lui demande s’il ne veut pas savoir pourquoi elle a agi ainsi. Bond décide qu’il ne veut pas savoir et s’en va avec Jinx, laissant Miranda seule dans l’avion enflammé…

Personnages principaux

  • James Bond
  • Tan-Gun Moon, alias Gustav Graves
  • Giacinta, alias Jinx
  • Tang Lin Zao
  • Miranda Frost
  • Falco
  • Raoul
  • Mr. Kil
  • Vlad

Anecdotes

Raymond Benson a eu moins de liberté avec Meurs un autre jour que sur ses autre novélisation et on ne lui a pas permis de changer une seule ligne de dialogue, bien qu’il je pouvais encore embellir et inventer quelques scènes.

À cause d’une erreur d’impression, de nombreux exemplaires de la premières éditions furent rappelés des librairies et détruits. De ce fait, trouver une première édition de ce livre n’est pas chose aisé.

L’auteur : Raymond Benson

Raymond-Benson


Arme de service principale : Walther P99

Voiture : Aston Martin V12 Vanquish

Pays principaux : Islande, Corée du Nord, Corée du Sud, Cuba (La Havane), Angleterre (Londres)


Articles sur le sujet

Le + de CJB : Les novélisations de Raymond Benson

Guide des éditions françaises

Novelisation-7

 
Plus d’infos sur les éditions FR

Éditions étrangères notables

Couvertures prototypes



Laisser un commentaire


Laisser un commentaire