Les diamants sont éternels – 1956

Les diamants sont éternels

Diamonds Are Forever est le quatrième roman de Ian Fleming, il a été publié au Royaume-Uni le 26 mars 1956. La traduction française est d’abord parue sous le titre de Chauds les Glaçons ! avant de finalement prendre le titre Les diamants sont éternels.

Synopsis

C’est par l’intermédiaire de Tiffany Case, une magnifique blonde à la beauté froide, que James Bond infiltre sous le faux nom de Peter Franks un réseau de trafiquants de diamants qui s’étend de l’Afrique à la Grande-Bretagne en passant par les États-Unis. La mission de 007 : identifier et mettre hors d’état de nuire le réseau, la Spangled Mob, fondée par les frères Spang. Mais une fois en Amérique, le chasseur va rapidement devenir le gibier d’une chasse mortelle. Bond ne pourra alors compter que sur lui-même… et un de ses ami.

Mais il ne marquait pas pour autant la fin des diamants qui se trouvaient au coeur du brasier. Les diamants allaient survivre à cette épreuve, légèrement décolorés peut-être, mais indestructibles et aussi immuables que la mort elle-même.

Bond se rappela soudain les yeux du cadavre qui avait appartenu au groupe sanguin F. Ils avaient eu tort. La mort est éternelle. Mais les diamants aussi sont éternels.

Ian Fleming
Les diamants sont éternels

Personnages principaux

  • James Bond
  • Jack et Seraffimo Spang : dirigeants de la Spangled Mob
  • Tiffany Case : membre de la Spangled Mob
  • Wint et Kidd : hommes de main de la Spangled Mob
  • Felix Leiter : ami de Bond, qui suite à sa mutilation, travaille pour l’agence de détectives Pinkerton
  • Ronnie Vallance : chef de la Special Branch de Scotland Yard
  • Ernest « Ernie » Cureo : un indic chauffeur de taxi
  • Shady Tree

Anecdotes

En 1954, Fleming s’est rendu à New York et a rencontré ses amis de longue date Ivar Bryce et Ernest Cuneo. Le groupe s’est plus tard rendu à Saratoga et Fleming a rencontré dans le coin un millionnaire, William Woodward, qui possédait un champ de courses et une Studillac (ils ont essayé la voiture, se sont fait arrêter, mais par chance l’agent de police avait lu les romans de Bond, et ils purent repartir). Après cela Fleming et Cuneo sont parties visiter plusieurs villes des États-Unis, dont Las Vegas (où Fleming à perdu 500$). Tout ceci a été source d’inspiration pour le roman Les diamants sont éternels qu’il commença à écrire début 1955.

Avant que les hommes de main des Spang ne soient nommés Wint et Kidd, ils étaient originellement appelés Wint et Gore. Un des cousins de la femme de Fleming qui était connu comme Boofy Gore s’y opposa. À un moment Kidd fut aussi surnommé Dolly.

Fleming avait originellement prévue de finir le roman avec la phrase suivante : « Et alors que Bond escaladait le sol avec raideur et qu’il se dirigeait lentement vers le feu, son esprit fatigué retournait à la cabine du Queen Mary et à Tiffany Case ».

À l’origine, Fleming avait intitulé son dix-septième chapitre « Bond forces the race » au lieu de « Thanks for the Ride ». Par ailleurs, il aurait envisagé Talk Of The Devil comme titre pour le roman.

Le roman a été « adapté » en film en 1971. Le scénario du film n’a cependant presque rien à voir avec l’œuvre original, seuls le titre, le trafic de diamants, Las Vegas, certains noms de personnages et d’autres petites choses ont été gardés. Le reste de l’intrigue repose sur le SPECTRE et un projet spatial, deux choses complètement absentes du livre.

L’auteur : Ian Fleming

Fleming1


Arme de service principale : Beretta .25

Voiture : Studillac qui est plus précisément une Studebaker noir décapotable avec un moteur de Cadillac, plus une transmission spéciale, freins et essieu arrière ; appartenant à Felix Leiter (les détails sur la voiture sont absents des VF du roman traduites par F.M. Watkins).

Pays principaux : États-Unis (Las Vegas, New York, Saratoga), Angleterre (Londres), Queen Elizabeth, Guinée française.


Articles sur le sujet

/

Guide des éditions françaises

Plus d’infos sur les éditions FR

Éditions étrangères notables et illustrations

Chapitres

1. The Pipeline Opens
2. Gem Quality
3. Hot Ice
4. ‘What Goes On Around Here?’
5. ‘Feuilles Mortes’
6. In Transit
7. ‘Shady’ Tree
8. The Eye That Never Sleeps
9. Bitter Champagne
10. Studillac to Saratoga
11. Shy Smile
12. The Perpetuities
13. Acme Mud and Sulphur
14. ‘We Don’t Like Mistakes’
15. Rue de la Pay
16. The Tiara
17. Thanks for the Ride
18. Night Falls in the Passion Pit
19. Spectreville
20. Flames Coming Out of the Top
21. `Nothing Propinks Like Propinquity’
22. Love and Sauce Béarnaise
23. The Job Comes Second
24. Death Is So Permanent
25. The Pipeline Closes



Laisser un commentaire


Laisser un commentaire