Jour J moins dix – 1997

zero+minus+10+raymond+benson+playboy+april+1997+art+kent+williams

Zero Minus Ten est un roman écrit par Raymond Benson qui fut publié pour la première fois au Royaume-Uni le 3 avril 1997. Il s’agit de seconde aventure de James Bond écrite par l’auteur. Le roman est sorti en français aux éditions Gérard de Villiers (2000), sous le titre Jour J moins dix, avec une traduction signée Pascal Loubet.

Synopsis

Dans dix jours, Hong Kong sera rétrocédé aux Chinois et James Bond est en route pour y enquêter sur l’origine de plusieurs attentats et le monde secret des Triades.

Dans le désert d’Australie, une bombe nucléaire éclate. En Angleterre, deux officiers de police sont abattus pendant qu’ils examinent un chargement sur le quai de Portsmouth. Et à Hong Kong, une explosion met en miettes l’un des plus célèbres restaurants flottants de la colonie, tuant le conseil d’administration d’EurAsia Enterprises, une société d’armement et de négoce britannique.

007, en voulant découvrir les causes de ces évènements fortuits et non liés entre eux, va se trouver face à une vérité enterrée plus profondément.

Si l’Inde avait naguère été connue comme le « joyau de la Couronne », Hong Kong en était peut-être « la Perle ». Son existence à elle seule constituait l’une des merveilles du monde moderne. Elle avait commencé comme une île stérile à peine peuplée, et aujourd’hui, elle figurait parmi les quinze plus grandes places marchandes et représentait la première destination touristique d’Asie. L’alliance entre la tutelle anglaise et le dynamisme commercial des Chinois avait fait de Hong Kong un mélange cosmopolite entre Occident et Orient. C’était une machine financière, industrielle et commerciale et une plaque tournante pour les communications et transports d’Asie.

Dans neuf jours, Hong Kong ne serait plus la Perle de la Couronne. Les gens s’étaient demandé pendant des années ce qu’il se passerait quand la colonie serait rendue à la Chine. Selon certains, Hong Kong reviendrait à une Chine à laquelle elle avait toujours appartenu commercialement et culturellement. Pour eux, la Grande-Bretagne ne l’avait qu’emprunté que le temps suffisant pour lui permettre de s’épanouir. Bond avait entendu des gens se demander : « Que ferra la Chine de Hong Kong ? ». Il pensait qu’il était plus intéressant de se demander : « Que ferra Hong Kong de la Chine ? ».

Raymond Benson
Jour J moins dix

Résumé détaillé

James Bond vient passer du temps dans sa propriété en Jamaïque lorsqu’il y rencontre l’agent simple-zéro 05 (Stephanie Lane) qui essaye de le tuer avec 03 (M. Michaels), mais il s’agit en réalité d’un exercice que Bond réussit. Il est ensuite rappelé par la nouvelle M au SIS Building.

Dans le monde, trois événements se sont récemment produits : En Angleterre, des agents de la TFU (Firearms Support Teams) ont intercepté une livraison d’héroïne dans un port. À Hong Kong, un bateau restaurant a explosé à cause d’une bombe, alors que celui-ci accueillait tout le conseil d’administration d’EurAsia Enterprises, une société d’armement et de négoce dirigée par un certain Guy Thackeray. En Australie, une bombe nucléaire artisanale a explosé dans une zone désertique.

Dans le bureau de M, James Bond est informé de deux autres événements s’étant produits à Hong Kong : la mort d’un associé d’un cabinet d’avocat anglais, et celle de deux officiels de Beijing. M pense que la plupart des événements sont liés : le bateau transportant l’héroïne était au nom d’EurAsia et les hommes qui déchargeaient la drogue était des membres de la Triade de la Société de l’Aile du Dragon, une ramification de la Sun Yee On. Les deux officiels ont été tués aux locaux d’EurAsia et l’avocat était celui de Guy Thackeray. M demande à son agent d’enquêter sur Guy Thackeray et ses liens avec les Triades et, si possible, de trouver le responsable de ces actes terroristes. Hong Kong, colonie anglaise, doit être rétrocédé à la Chine dans 10 jours (1er juillet 1997) ; et M souhaiterait que les tensions entre l’Angleterre et la Chine dues à ces derniers événements ne s’aggravent pas.

Bond se rend à Hong Kong où il rencontre son contact de la Station H : T.Y. Woo avec lequel il se rend à un Casino de Macao pour affronter Thackeray lors d’une partie de Mah-jong. 007 se rend compte que Thackeray triche et décide de faire de même. Peu de de temps après que Bond ait gagné, des hommes entrent dans le casino et massacrent les personnes se trouvant dans le salon privé où se déroulait la partie de Mah-jong. Ils ratent Thackeray, Bond et Woo.

James Bond se rend à un club dans l’espoir d’y rencontrer Li Xu Nan, l’homme à la tête de la Triade de l’Aile du Dragon. 007 va à sa rencontre, mais ce dernier n’apprécie pas lorsque Bond insinue qu’il fait partie de la Triade. Il le laisse cependant partir. En sortant, Sunni Pei, l’hôtesse avec qui Bond était avant que Li Xu Nan arrive, lui demande son aide : Li veut la tuer car il pense que c’est elle qui a révélé à Bond ses liens avec la Triade. 007 parvient à sauver Sunni des hommes de Li et l’emmène chez Woo.

Bond se rend à une conférence de presse que donne Thackeray. Au cours de celle-ci, ce dernier annonce qu’il va vendre ses parts d’EurAsia à la République populaire de Chine. Peu de temps après la fin de la conférence, il est assassiné par un homme que 007 prend en chasse à travers le HSBC Main Building, mais l’homme préfère se donner la mort plutôt que d’être pris. En rentrant à la boutique de Woo, Bond découvre que celle-ci a été saccagée et que ses occupants ont disparu. Bill Tanner lui apprend que Woo et son fils sont en sécurité.

James Bond décide d’aller inspecter les entrepôts d’EurAsia au port. Il y découvre les hommes de Li Xu Nan, Li lui-même, de l’argent et de l’héroïne. 007 prend Li Xu Nan en filature. Celui-ci se rend à une cérémonie d’initiation Triade. À la fin de la cérémonie, Bond est découvert et on l’amène à Li. Celui-ci lui explique qu’il n’a pas fait tuer Thackeray. Les ancêtres de Guy Thackeray et de Li Xu Nan faisaient du trafic de drogue ensemble, tout comme leurs descendants. EurAsia Enterprises a été fondée avec de l’argent de la famille de Li Xu Nan, en échange d’une provision stipulant que si Hong Kong était un jour rendu à la Chine, la famille de Li Xu Nan deviendrait propriétaire des biens de la famille Thackeray. Cependant le contrat a été perdu lorsque la famille de Li a fui la Chine et fut récupéré par les communistes. C’est le Général Wong Tsu Kam de l’armée de la République populaire de Chine qui le détient actuellement. Li Xu Nan souhaite que James Bond se rende à Guangzhou, en Chine, afin rencontrer le Général Wong en se faisant passer pour un avocat d’EurAsia, afin de voler le contrat et de lui rapporter ; en échange de quoi il laissera la vie sauve à Bond et à Sunni Pei (qui est actuellement détenue par les Triades).

Bond arrive à Guangzhou et rencontre le Général Wong ; il est cependant vite établi qu’il n’est pas l’avocat qui devait arriver, et il est interrogé et torturé par Wong à coup de canne. Dans les cellules, Bond tombe sur le corps sans vie de T.Y. Woo avant de s’échapper. Il parvient à tuer Wong et à récupérer le document.

007 remet le contrat à Li, qui tient sa promesse. Bond se rend ensuite en Australie avec Sunni pour enquêter sur une mine d’or d’EurAsia Enterprises dont il a découvert l’existence à l’entrepôt portuaire de l’entreprise. À l’intérieur de celle-ci, 007 découvre l’on y extrait de l’uranium pour fabriquer des bombes nucléaires ; mais avant d’avoir pu sortir pour en informer M, il est découvert par Guy Thackeray et ses hommes. Ce dernier lui explique qu’il a simulé sa mort, qu’il est l’auteur des attentats et que la bombe ayant explosé en Australie était un test. Thackeray souhaite faire exploser Hong Kong juste après la rétrocession, entre autres raisons car il considère que cette dernière n’a pas lieu d’être, qu’il n’aime ni les Chinois ni les Anglais, et qu’il ne veut pas que quelqu’un d’autre ait EurAsia.

Bond est amené en avion avec l’un des hommes de main pour être tué, tandis que Sunni est amenée ailleurs par Thackeray. Pendant le vol, Bond parvient à faire crasher l’avion et se retrouve seul et à pied en plein désert australien. Il réussit à atteindre le parc national d’Uluṟu-Kata Tjuṯa avant de prendre un avion pour Hong Kong.

Aidé par Li Xu Nan et un Captain de la Royal Navy, Bond parvient à trouver un bateau cargo ayant un lien avec EurAsia et l’accoste. S’ensuit à bord une bataille en les hommes de la Triade et de ceux de Thackeray (puis ceux de la Royal Navy), au cours de laquelle Li est abattu par Thackeray. Bond parvient à tuer Thackeray qui essayait de fuir en le noyant et rejoint un sampan sur lequel se trouvent Sunni et la bombe. Après avoir libéré la fille et désamorcé la bombe, Bond est amené sur le HMS Peacock avec Sunni, où il assiste au feu d’artifice marquant la rétrocession de Hong Kong.

Personnages principaux

  • James Bond
  • Guy Thackeray : Riche PDG de EurAsia Entreprises, une société d’armement et de négoce. Il sera dépouillé de celle-ci au moment de la rétrocession, le 1er juillet 1997. En guise de représailles Thackeray se sert de son entreprise pour construire, tester, et tenter de faire exploser une bombe nucléaire à Hong Kong.
  • Sunni Pei : Une « Lanterne bleue » de l’aile du Dragon, elle trahit apparemment Li Xu Nan en donnant son identité à Bond dans un night club. Par la suite, Bond se sent obligé de la protéger. Après que Li l’ait capturée, il la relâche grâce aux actions de Bond.
  • Général Wong Tsu Kam : Un général de l’armée de la République populaire de Chine. Bien qu’il soit un membre du Parti communiste, il est un dirigeant corrompu et cupide qui tente de s’approprier EurAsia Entreprises non seulement pour la Chine, mais aussi pour lui-même.
  • Li Xu Nan : La tête de la Triade de l’aile du Dragon. Il est le descendant de Li Wei Tam et par la loi il doit légitiment hériter d’EurAsia Entreprises le premier juillet 1997.
  • T.Y. Woo : Il travaille pour les Services secrets britanniques à Hong Kong et rencontre James Bond à son arrivée. Il va plus tard avec lui dans un casino à Macao pour jouer au Mah-jong, afin que Bond puisse rencontrer et faire connaissance avec Guy Thackeray.
  • M : La successeure de Sir Miles Messervy est à la tête du service secret britannique. Elle envoie Bond enquêter sur un certain nombre d’attentats terroristes à Hong Kong qui pourraient perturber la rétrocession de Hong Kong à la Chine et provoquer l’éclatement d’une guerre à grande échelle.

Anecdotes

Le titre original de Raymond Benson était No Tears For Hong Kong, mais il a été rejeté par les éditeurs et Glidrose. Plus tard, Putnam est venu avec l’idée d’intituler le livre Zero Minus Two. Le nombre a ensuite été changé en « Ten » pour mieux refléter l’histoire. No Tears For Hong Kong est devenu le titre du dernier chapitre.

Au début du roman, Bond se trouve en Jamaïque, dans son domaine qu’il a récemment acquis et qu’il a baptisé « Shamelady ». Ce domaine appartenait autrefois à un « journaliste-auteur britannique bien connu ». L’auteur est bien évidemment Ian Fleming et le domaine est Goldeneye. « Shamelady » est un nom qui avait était suggéré pour Goldeneye par la femme de Fleming, Ann, et Ivar Bryce en référence à une plante qui poussait en Jamaïque.

Plusieurs personnages de Jour J moins dix sont basées sur des amis de Raymond Benson, y compris James Pickard qui était un banquier à Hong Kong avant la rétrocession. David Marsh était un producteur à Viacom New Media, Skip Stewart était un ami de Benson de Baltimore, et Michael VanBlaricum fut le premier président de la Fondation Ian Fleming. Pour Guy Thackery, Benson n’avait personne de particulier en tête mais aurait bien vu Jeremy Irons dans le rôle (et Chow Yun-Fat pour Li Xu Nan).

La séquence où Bond erre dans le désert australien est inspirée d’un ancien livre bondien de Benson, You Only Live Twice II : Back of Beyond, un jeu de rôle.

Un exemplaire de Jour J moins dix (Coronet) était inclut dans un certains coffrets VHS britanniques de Demain ne meurt jamais. L’exemplaire du était identique à la version Coronet au détail près qu’un « Promotional Copy Not For Resale » se trouvait à la place du code barre et du numéro ISBN.

L’auteur : Raymond Benson

Raymond Benson lors de ses recherches pour le roman en 1996. À son côté, Henry Ho du restaurant Man Wah qui apparaît très brièvement dans le roman.

Raymond Benson lors de ses recherches pour le roman en 1996. À son côté, Henry Ho du restaurant Man Wah qui apparaît très brièvement dans le roman.


Titre de travail : No Tears for Hong Kong

Arme de service principale : Walther PPK

Pays principaux : Hong Kong, Chine (Guangzhou), Australie


Articles sur le sujet

/

Guide des éditions françaises

jourj_moins_10

 
Plus d’infos sur les éditions FR

Éditions étrangères notables

En 2010, Pegasus publie un recueil de plusieurs romans et nouvelles de Raymond Benson. Celui-ci est intitulé James Bond: Choice of Weapons et contient : Jour J moins dix, Le Visage de la mort, The Man with the Red Tattoo, Drame d’une nuit d’été et Live at Five.

Couverture prototype

51H33ETV9KL

Raymond Benson : « Cette couverture était celle qui était initialement prévue pour la version livre de poche mais l’éditeur a décidé de la changer à la dernière minute. Cette couverture était déjà visible sur différents sites internet comme Amazon. Cependant aucun livre ne fut jamais publié avec elle ».



Laisser un commentaire


Laisser un commentaire