James Bond 007 et le Moonraker (novélisation) – 1979

Moonraker-script-1

Le film Moonraker a fait l’objet d’une novélisation par Christopher Wood, dont l’histoire reprend le scénario du film écrit par lui-même. Elle a été publiée en 1979 au Royaume-Uni sous le titre de James Bond and Moonraker et en France aux éditions Fleuve Noir sous le titre de James Bond 007 et le Moonraker (1979) avec une traduction signée André Gard . Il s’agit de la seconde et dernière novélisation de Christopher Wood.

Synopsis

La navette spatiale américaine Moonraker envoyé à la branche Q pour y recevoir une technologie antimissile d’interception, a disparu. Apparemment, elle a été détruite. Le MI-6 soupçonne cependant qu’elle a été volée, et James Bond se voit assigner la mission de tirer cela au clair.

007 rencontre l’homme dont l’entreprise a conçu et réalisé les navettes, Hugo Drax, industriel cultivé et multimillionnaire. Alors qu’il visite l’usine de navettes en Californie, 007 en vient assez vite à soupçonner Drax de ne pas être étranger à la disparition de son propre Moonraker. Encore lui faut-il le prouver. Holly Goodhead, scientifique détachée par la NASA auprès de Drax, se révélera être une aide aussi gracieuse qu’inattendue. Bond poursuit son enquête à Venise, au Brésil et bien plus loin, talonné par un tueur à la mâchoire d’acier…

– Votre loyauté inspire le respect, Mr Bond, dit Drax d’un ton sarcastique.
– J’imagine que vous avez certainement vous-même une idée de ce qu’il s’est passé ? demanda Bond, espérant obtenir une réponse avant de dire quelque chose qu’il pourrait plus tard regretter.
– Je crois qu’il faut aller chercher à un millier de kilomètres plus à l’est. En Russie, Mr Bond !
La jovialité avait disparu de la voix de Drax et une lueur rouge brillait dans ses yeux asymétriques pour compléter ses joues écarlates.
– Grâce à la pusillanimité de notre gouvernement, nous leur avons livré l’espace. Est-ce que vous vous rendez compte que moi, citoyen privé, j’ai pris à ma charge près de quarante pour cent du programme spatial américain ? C’est un vrai scandale, non ?

James Bond 007 et le Moonraker
Christopher Wood

Différences avec le film

Contrairement à la novélisation de L’espion qui m’aimait qui montrait des différences significatives entre le livre et le film, celle de Moonraker est presque identique au film. On peut toutefois relever quelques différences : le personnage de Corinne Dufour est renommé en Trudi Parker et, contrairement à la plupart des romans de James Bond, Q est appelé Q et non « major Boothroyd ». La raison pour laquelle le Moonraker est envoyé en Angleterre qui est donnée est qu’il doit y recevoir une technologie antimissile d’interceptions.

La description physique de Drax est très proche de celle que Fleming fait dans Moonraker (cheveux roux, visage défiguré, …) et on trouve également une trace germanique dans sa voix. La scène de la chasse n’existe pas dans la novélisation, mais Corinne/Trudi trouve la mort de la même manière. La course poursuite en gondole est plus courte et son dénouement est différent : il n’y a pas de coussin gonflable. La novélisation inclue également la « Love Chamber », une scène coupée du film dans laquelle les astronautes de la station de Drax faisaient des choses pas très catholiques…

Le personnage de Requin n’apparaît pas dans la scène en parachute, ni dans la course poursuite en bateaux en Amérique du Sud ; sa petite amie Dolly n’existe pas dans la novélisation (Wood a avoué qu’elle n’était pas de son idée et qu’il la haïssait). Sur le téléphérique, Holly utilise l’un de ses gadgets pour contrer Requin. Un satellite soviétique est envoyé à la station spatiale de Drax avant l’arrivée des Américains. Les hommes de Drax possèdent des véhicules lors du combat spatial, c’est d’ailleurs grâce à l’un d’eux que Requin désarrime le Moonraker 5 ; durant ce même combat, la priorité de Bond est de neutraliser une tourelle défensive durant une sortie dans l’espace.

Les motivations de Drax sont également approfondies : il justifie son investissement dans le programme spatial américain pour ne pas laisser aux Soviétiques le contrôle de l’espace. Le but de son plan est de régler, entre autres, les futurs problèmes de surpopulation qui entraîneraient, selon lui, plus de famine, de pollution et de guerres (qui feraient disparaître les héritages des civilisations, les arts…).

Personnages principaux

  • James Bond
  • Hugo Drax
  • Holly Goodhead
  • Jaws (VO), Dents d’acier (VF). (Plus connu par les fans français sous le nom de Requin).
  • Trudi Parker
  • Chang
  • Général Gogol

Anecdotes

Comme pour sa première novélisation, Wood n’a pas eu de contact avec Glidrose, au lieu de cela il a directement travaillé avec Tom Maschler de Jonathan Cape.

Le personnage de Trudi Parker était bel et bien californienne et nommé ainsi dans les premiers scripts du film. Cependant son nom et sa nationalité ont été changés en Corinne Dufour lorsque l’actrice française Corinne Clery a décroché le rôle.

L’auteur : Christopher Wood

80009854_Christoph_3481397b


Arme de service principale : Walther PPK

Pays principaux : États-Unis (Californie), Italie (Venise), Brésil (dont Rio de Janeiro) et l’espace !


Articles sur le sujet

Le + de CJB : Les novélisations de Christopher Wood

Guide des éditions françaises

 
Plus d’infos sur les éditions FR

Éditions étrangères notables



Laisser un commentaire


Laisser un commentaire