Drame d’une nuit d’été – 1999

playboy+midsummer+james+bondmagazine

Midsummer Night’s Doom est une nouvelle écrite par Raymond Benson pour les 45 ans de Playboy. Elle a été publiée pour la première fois dans le numéro de janvier 1999 du magazine de charme. Elle a été traduite en français par Pierre Rodiac dans le numéro 5 de notre magazine Archives 007 sous le titre Drame d’une nuit d’été.

Résumé

M envoie Bond à une soirée Playboy de Hugh Hefner, le fondateur du Magazine pour surveiller un certain Martin Tuttle, une star du rock soupçonnée de voler avec sa femme des plans d’un prototype électronique pour le vendre à la mafia russe. 007 se rend au manoir Playboy pour la soirée vêtu d’un pyjama (thème de la soirée) et y rencontre la playmate Lisa Dergan qui le présente à Hefner. Celui offre à Bond un Stylo-espion, qui enregistre les conversations pour qu’il le place sur Tuttle afin de découvrir l’identité de l’acheteur. Lors de la soirée Bond rencontre Victoria Zdrok et son compagnon Redenius, un Russe, puis il danse avec elle. Celle-ci lui montre le collier qu’il lui a offert. Bond trouve Tuttle et offre son stylo à Lisa pour qu’il lui signe un autographe et lui dit qu’il peut garder le stylo. Bond écoute sa conversation et entend Tuttle se faire tuer au moment où il demandait son paiement, Bond se précipite sur place où il découvre son cadavre, le compagnon de Victoria et un de ses hommes de main. Après avoir lutté pour venir au bout de l’homme de main, Bond rattrape Redenius devant la piscine et se font encercler par la sécurité. Hefner intervient et Bond désigne Redenius comme le coupable, il brise le collier de Victoria et en sort des microfilms cachés dedans à l’insu de la fille. Redenius est arrêtée et Bond part passer du temps avec Lisa.

Alors qu’ils rejoignaient le Grand Hall, Bond remarqua Hugh Hefner en personne, conversant avec des invités, un verre à la main. Bond reconnu l’odeur du whisky Jack Daniels. Hefner portait un pyjama en soie pourpre, fait sur mesure, et une veste de smoking. De superbes femmes, une blonde et une brune, l’encadraient. Elles ne portaient quasiment rien sur elles.
Bond adorait les pyjamas et il se sentait proche de son hôte à ce sujet. Il avait décidé de porter un pyjama en satin bleu marine, fait sur mesure également, couvert par sa précieuse robe de chambre de Hong Kong, décorée d’idéogrammes chinois. Elle cachait un holster qui abritait un Walther PPK.
– Excusez-moi, Hef ! Miss juillet 1998 se rapprocha du groupe.
Il se tourna vers elle et lui sourit largement.
– Lisa ! dit-il en interrompant sa conversation pour la serrer dans ses bras. Tu es magnifique.
– Merci. Puis-je te présenter Monsieur Bond ?
– Hugh Hefner.
– Bond, James Bond.
La poignée de main était ferme et sèche.
Le fondateur et rédacteur en chef de Playboy paraissait en forme et énergique. Il était plus grand que dans les souvenirs de Bond. Il dégageait de l’autorité et de la dignité, mais il faisait également preuve d’espièglerie et de bonne humeur.
– Bienvenue au Manoir.

Raymond Benson
Drame d'une nuit d'été

Personnages principaux

  • James Bond
  • Hugh Hefner
  • Lisa Dergan
  • Victoria Zdrok
  • Martin Tuttle
  • Redenius

Anecdotes

/

L’auteur : Raymond Benson

Raymond Benson accompagné de Brande Roderick, Hugh Hefner et Lisa Dergan lors de ses recherches au manoir Playboy, 1998.

Raymond Benson accompagné de Brande Roderick, Hugh Hefner et Lisa Dergan lors de ses recherches au Manoir Playboy, 1998.


Arme de service principale : Walther PPK

Voiture : Jaguar XK8

Pays principaux : États-Unis (Manoir Playboy en Californie)


Articles sur le sujet

/

Guide des éditions françaises

archives-004-2-2a90580

Éditions étrangères notables

En 2010, Pegasus publie un recueil de plusieurs romans et nouvelles de Raymond Benson. Celui-ci est intitulé James Bond: Choice of Weapons et contient : Jour J moins dix, Le Visage de la mort, The Man with the Red Tattoo, Drame d’une nuit d’été et Live at Five.



Laisser un commentaire


Laisser un commentaire