Carte Blanche – 2011

CarteBlanche

Carte Blanche est un roman écrit par Jeffery Deaver qui fut publié au Royaume-Uni le 26 mai 2011. Il s’agit de la seule aventure de James Bond écrite par l’auteur. Le roman est sorti en français aux éditions Flammarion (2011), sous le titre Carte Blanche, avec une traduction signée Perrine Chambon et Arnaud Baignot.

Synopsis

Ce roman est un « reboot » du James Bond littéraire.

James Bond, jeune vétéran de la guerre d’Afghanistan, est recruté par une agence indépendante du MI5 et du MI6, qui a pour but de protéger le Royaume-Uni, notamment contre le terrorisme. Selon des renseignements, un attentat va avoir lieu le 20 mai, ce qui laisse à Bond moins d’une semaine pour découvrir les plans de Severan Hydt, un homme aux habitudes étranges dirigeant une entreprise florissante de traitement des déchets, et soupçonné d’être derrière cette menace terroriste…

Sa mission le mènera en Serbie, en Afrique du Sud, Dubaï, mais également en Angleterre : territoire sur lequel Bond n’aura pas « carte blanche » pour mener son enquête…

Allongé au sommet d’une colline, entouré d’une végétation obscure, un homme au visage grave et à l’allure de chasseur entendit le hurlement d’un avertisseur au loin, à des kilomètres. Un coup d’oeil lui apprit que le son émanait du train qui s’approchait du sud. Il serait là dans une dizaine de minutes. Il se demanda si cela aurait des conséquences sur la fragile opération qui était sur le point de débuter.
Changeant légèrement de position, il examina soigneusement la locomotive Diesel et la longue chaîne de wagons à travers sa lunette infrarouge.
Jugeant que le train n’allait pas contrarier ses plans, James Bond pointa le monoculaire vers le restaurant de l’hôtel spa et observa de nouveau sa cible à travers la fenêtre.
[…] Bond changea à nouveau de position. Âgé d’une trentaine d’années, il mesurait un peu plus d’un mètre quatre-vingt et pesaient 77 kilos. Ses cheveux noirs étaient séparés d’un côté et une virgule de cheveux tombait sur un oeil. Une balafre d’environ huit centimètres traversait sa joue droite.
Il avait choisi avec un soin particulier sa tenue pour ce soir-là. Il portait une veste foncée et un pantalon imperméable de la marque américaine 5.11, qui fabriquait les meilleurs vêtements militaires du marché. Il avait chaussé des bottes en cuir usé conçues pour la chasse et qui lui assurait un excellent appui au corps à corps.
Comme lui nuit approchait, les lumières au nord brillèrent avec davantage d’intensité : la vielle ville de Novi Sad. Aussi charmante et animé qu’elle fût à présent, Bond connaissait son triste passé.
Après le massacre de milliers d’habitants par les Hongrois en janvier 1942, qui jetèrent les corps dans le Danube glacé, Novi Sad devint un point de ralliement de la résistance. Bond était là pour empêcher qu’un nouveau malheur ne se produise.
La veille, samedi, une alerte avait retenti dans les services de renseignement britannique. Le GCHQ, à Cheltenham, avait décrypté un message électronique au sujet d’une attaque dans la semaine à venir :

Rendez vous au bureau de Noah, confirme incident pour vendredi soir, le 20, estimation des victimes en milliers, intérêts britanniques sévèrement touchés, transfert de l’argent comme prévu.

Jeffery Deaver
Carte Blanche

Résumé

En Serbie, un train transportant des produits chimiques échappe de peu à une explosion voulue par on-ne-sait-qui (l’irlandais). Bond se trouve sur place, auparavant les renseignements avaient décodé un message indiquant qu’un certain Noah projetait cette attaque. Il récolte des empreintes et autres indices. Il rentre en Angleterre pour les faire analyser par Ophelia Maidenstone, puis rencontre M, le chef de l’ODG (Overseas Development Group), qui lui confie la mission de découvrir la vérité sur l’incident Vingt, lié à l’attaque, un attentat devant avoir lieu le 20 mai, et devant nuire gravement aux intérêts britanniques.

La piste mène à un certain Severan Hydt, nécrophile, directeur de Green Way International, une société de recyclage et son allié Niall Dunne, alias l’Irlandais, « l’homme qui pense à tout ». Effectivement, parmi les indices découverts en Serbie l’un d’eux amène Bond à un rendez-vous dans un bâtiment en cours de destruction dirigée par l’entreprise de Hydt, de plus des renseignements affirment que par son passé celui-ci aurait construit son propre bateau d’où un surnom « Noah » comme l’arche de Noé.

L’enquête de Bond le mènera aux Émirats Arabes Unis (Dubaï), où il retrouvera son ami Leiter, puis en Afrique du Sud, où il rencontre Felicity Willing, directrice d’une œuvre de charité contre la faim. Il s’alliera aux autorités locales, notamment avec la lieutenante de police Bheka Jordaan. Bond sous le nom de couverture de « Gene Theron » approche Hydt et son organisation en se faisant passer pour un mercenaire. Connaissant la passion de son ennemi pour les cadavres, celui-ci lui propose de lui montrer divers charniers africains et lui offrir les corps (afin de les recycler en matériaux de construction). Bond découvre Gehenna, le projet de Hydt : l’attentat du 20 viserait une université britannique, celui-ci se serait fait engager par un riche pharmacologue afin d’y éliminer un professeur ayant fait avancer considérablement les recherches sur le cancer. Bond se fait découvrir, l’université explose peu après avoir été évacuée auparavant. James s’enfuit, retenu prisonnier, les autorités arrivent et arrêtent Severan, l’irlandais parvint à s’échapper après être revenu pour tuer Hydt. Bond comprend ensuite que Gehenna et l’incident vingt sont deux attentats distincts, N.O.A.H. étant l’acronyme de National Organisation Against Hunger de Felicity Willing. Bond apprendra que Willing cherche en fait, avec la complicité de Dunne à alimenter la rébellion dans le sud du Soudan. Elle a engagé son ingénieur, Dunne pour qu’il aide Severan afin que l’on se concentre sur lui. Bond l’arrête et tue Dunne qui était amoureusement venue la secourir.

Parallèlement à l’histoire, Bond et Philly enquêtent sur l’ex opération Soviétique « Cartouche d’acier ». Bond apprend ainsi que sa mère aurait été une espionne anglaise.

Personnages principaux

  • James Bond : né au début des années 1980, Bond est un vétéran des guerres en Afghanistan et en Irak, mais ici ne fume pas (à l’inverse du Bond de Fleming). Il travaille pour L’ODG.
  • Severan Hydt : PDG de Green Way International, une puissante société de recyclage, riche, nécrophile (attirance pour les cadavres) et terroriste sous couverture. Il est entouré de son ingénieur Niall Dune. Il a fait fortune à l’époque où il était éboueur : il fouillait les poubelles de mafieux et les faisait chanter ensuite. Il est tué par Dunne lorsqu’il se fait arrêter.
  • Niall Dunne alias l’Irlandais : Allié de Hydt, impassible, dit « l’homme qui pense à tout » étant donné qu’il prévoit tout. À fait son service militaire en tant qu’ingénieur. Est passionnément amoureux de Felicity Willing. Il mourra pour elle, abattu par Bond sans qu’elle n’ait jamais été intéressée par lui. Il a une franche blonde, porte un Beretta et se débrouille très bien avec un fusil de sniper.
  • Bheka Jordaan : Agent du SAPS (South African Police Service), policière sud-africaine elle aide James Bond comme elle peut mais veille à ce que ses interventions soient effectuées de manière légale.
  • Felicity Willing : dirigeante d’une association caritative contre la faim en Afrique, en réalité il se trouve que celle-ci est à l’origine de l’incident vingt et alimente les milices africaines. Bond en tombe amoureux avant de l’arrêter.
  • Ophelia « Philly » Maidenstone : Contact du MI6, Bond a beaucoup de sentiments pour elle, sûrement de trop…
  • Gregory Lamb : Agent de l’ODG sur le territoire africain, considéré comme peu fiable par son service. Il meurt pour sauver Bond et Jordaan.
  • Percy Osborne-Smith : Agent de la division 3, MI-5 c’est à lui que doit se référer Bond sur le sol britannique vu qu’il n’a « plus vraiment carte blanche ». Il pose quelques problèmes à Bond même s’il lui apportera finalement son aide.
  • Sanu Hirani : Chef de la section Q, il a la même fonction que Q.
  • M : le chef de l’ODG.
  • Felix Leiter : Ami de Bond de longue date, agent américain de la CIA.
  • René Mathis : Ami de Bond, membre des services secrets français (DGSE).
  • Miss Moneypenny : La secrétaire de M. A trente-cinq ans, soit à peu près le même âge que Bond.
  • Mary Goodnight : La secrétaire de Bond (25 ans).
  • May Maxwell : la loyale et âgée gouvernante écossaise de Bond. Elle sera remplacée plus tard par une servante pakistanaise ou indienne.

Lancement

C’est le mercredi 25 mai 2011 qu’a eu lieu le lancement de Carte Blanche à la gare St. Pancras (Londres) qui possède le plus grand bar à champagne d’Europe. Jeffery Deaver est arrivé dans la gare au volent d’une Bentley Continental GT rouge (le même modèle que Bond utilise dans le roman) qui arborait les mots « 007 » et « Carte Blanche » sur ses portières et le capot. Devant lui, la mannequin/cascadeuse-moto Chesca Miles en combinaison de cuir ouvrait la route au guidon d’une BSA Spitfire (similaire à la moto de Fiona Volpe dans Opération Tonnerre).

Peu près être sortie de la Bentley et présenté la nièce de Ian Fleming, Lucy, un commando des Royal Marines a descendu en rappel depuis le plafond pour livrer un exemplaire du roman à Jeffery Deaver sous les applaudissements du public.

Après avoir posé pour les photographes, Deaver a fait discours tout comme Lucy Fleming, avant le cocktail au champagne.

Anecdotes

Deaver n’avait pas d’acteur particulier en tête pour Bond lorsqu’il écrivait Carte Blanche, mais il avait en revanche une photo d’Hoagy Carmichael près de son traitement de texte.

Étant américain, Deaver a regardé beaucoup de show télévisé britanniques comme EastEnders to The Office durant ses recherches afin de s’imprégner de la linguistiques et de la culture du Royaume-Uni.

Avant que le titre Carte Blanche ne soit dévoilé, le roman a d’abord été annoncé comme « Project X ».

L’auteur : Jeffery Deaver

Carte_Blanche_Jeffery_Deaver_with_book_in_Dubai_United_Arab_Emirates_UK_cover_Hodder_and_Stroughton


Titre de travail : Project X

Arme de service principale : Walther PPS

Véhicule: Bentley Continental GT, Subaru Impreza WRX STI (prêt)

Pays principaux : Émirats arabes unis (Dubaï), Afrique du Sud, Angleterre, Serbie

Sites officiels : www.jamesbondprojectx.com (mort)
www.007carteblanche.co.uk (mort)
www.007carteblanche.fr (mort)


Articles sur le sujet

[Critique] Carte Blanche pour Jeffery Deaver

Guide des éditions françaises

Plus d’infos sur les éditions FR

Éditions étrangères notables

Couverture prototype

jeffery-deaver-carte-blanche

Ancienne couverture de Hodder & Stoughton, la couverture finale sera écrite en rouge, possédera le logo 007 et « A James Bond Novel » se remplacé par « The New James Bond Novel ».

Couverture teaser

20101127131937b18




Laisser un commentaire


Laisser un commentaire